Les chiens sont des animaux très attachants, ils le sont moins s’ils aboient tout le temps. Beaucoup de maîtres se plaignent des aboiements incessants de leur compagnon canin.

Pour résoudre ce problème, il faut tout d’abord en connaitre la cause avant d’opter pour la meilleure solution.

L’absence du maître : une des causes des aboiements incessants

Les chiens peuvent aboyer pour plusieurs raisons. Néanmoins, leurs aboiements peuvent causer du tort à leurs maîtres. Si les voisins se plaignent, de nombreux désagréments doivent être attendus. La plupart des chiens aboient incessamment lorsque leurs maîtres sont absents.

Le compagnon canin supporte mal la solitude alors c’est sa façon d’évacuer son mal-être. Dans ce cas, il faut apprendre à son chien à rester seul. Pour ce faire, vous devrez vous absenter plusieurs fois pendant 5 à 10 minutes pendant une journée. Cette durée sera progressivement allongée pour que l’animal s’y habitue.

Cela va également l’inciter à être sage. S’il se comporte correctement, il faut le récompenser. En cas contraire, une petite réprimande s’impose.

Les autres causes des aboiements

Un chien peut aussi aboyer pour d’autres raisons. Il agit de la sorte pour signifier son mal-être. Quand il le fait parce qu’il a faim, cela ne pose pas de problèmes. Néanmoins, les aboiements incessants sont le signe d’un souci profond. Généralement, l’animal adopte ce comportement pour attirer l’attention de ses maîtres.Jack Russel qui aboie

Parfois, il s’agit d’un jeu pour lui. Lorsque quelqu’un réagit, il interprètera cela comme un encouragement et il continuera alors de plus belle. Si le chien est anxieux, il pourra aussi grogner. Dans ce cas, il est préférable de l’emmener au cabinet du vétérinaire. Certaines maladies provoquent une agressivité accrue.

Quoi qu’il en soit, vous ne devez pas réagir de manière violente. Cela pourrait à terme envenimer la situation.

Quelques solutions pour résoudre ce problème

L’éducation du chien dès son jeune âge évite ce problème. Lors du dressage, il faut apprendre différents ordres à l’animal. À part « Assis », « Couché » et « Pas bougé », il est également conseillé d’enseigner au chien à se taire quand il entend « Silence ». S’il est obéissant, il sera facile de prévenir ces aboiements intempestifs.

Pour tous ceux qui ont oublié cela, les colliers anti-aboiements sont des solutions efficaces. Néanmoins, il vaut mieux éviter de se doter des modèles qui envoient une décharge électrique lorsque le chien aboie.

Ces dispositifs peuvent pousser l’animal à devenir agressif. Par ailleurs, il est toujours conseillé de consulter un vétérinaire ou un maitre-chien. Ces spécialistes dispensent de judicieux conseils.